POUR MIEUX UTILISER LA TOILE
LES 5 FACONS D'ACCEDER A L'INFORMATION SUR INTERNET


L'utilisation d'une adresse URL connue
Cette adresse est saisie dans la barre d'adresse du navigateur pour accéder directement au site choisi. C'est un moyen fréquemment utilisé qui nécessite de connaître l'adresse de la ressource documentaire.

Les liens proposés par les sites visités
C'est une source qui ne doit pas être négligée. En effet, lorsqu'un site propose un lien vers un autre site, il lui accorde implicitement un certain crédit. L'inconvénient de ce moyen est qu'on accède à des informations intéressantes sans vraiment pouvoir orienter notre recherche.

Les annuaires de sites
A l'inverse des moteurs de recherche qui cherchent les sites de façon mécanique à partir de mots clés comparés à ceux contenus dans les pages indexées, les annuaires sont constitués de sites qui ont été humainement repérés et classés. Ceci confère une certaine qualité et pertinence à la sélection proposée, mais le nombre de sites proposés est forcément plus limité. Ceci n'est pas gênant dans le cadre d'une utilisation scolaire, la limitation du nombre d'occurences obtenues à l'aide des outils de recherche et leur sélection constitue plutôt un avantage.
"Takatrouver.net" est une référence dans ce domaine.

Les moteurs de recherche
Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France. C'est un des moteurs qui indexe le plus grand nombre de pages du Web (plusieurs milliards de page Web).
Son algorithme de recherche est réputé pour être un des plus pertinents.
Pourtant il faut avoir des réserves sur le classement des sites proposés par les moteurs de recherche. En effet ce classement dépend autant des liens qui renvoient vers ces sites que de la pertinence des mots qui sont contenus dans les pages. Autrement dit les sites en tête de liste ne sont pas seulement classés par les mots d'indexation, ils sont aussi classés par ordre de popularité. Internet n'est pas une grande bibliothèque donnant accès à un savoir universel et structuré. Le meilleur côtoie le pire. Même si Google fait un effort pour classer les sites en fonction de leur qualité et de leur pertinence, des liens commerciaux apparaissent toujours en place privilégiée.
Ce sont pour ces raisons que dans un cadre scolaire ce type de moteur de recherche n'est pas forcément le moyen le plus efficace d'accéder à des sites de qualité. Un bon annuaire, construit sur l'expérience, peut se révéler également très efficace.
Enfin, il faut savoir que tout le Web n'est pas accessible à partir des moteurs de recherche. On estime à moins de 20% le nombre de pages indexées par les différents moteurs de recherche. Le reste constitue ce que l'on appelle le Web invisible.
D'une façon générale, les moteurs de recherche restent un moyen efficace d'accéder à une information dont on ne connaît aucune source. Il est nécessaire de montrer aux élèves qu'il existe plusieurs moteurs de recherche.
Par exemple, parmi eux, il y a d'Exalead, un moteur qui a un petit avantage sur Google : il utilise les astérisques (*) d'une façon différente. L'astérisque sur Google remplace un mot entier tandis que sur Exalead il remplace une partie de mot. Lorsqu'on souhaite faire une recherche qui porte sur une famille de mots, Exalead peut être un choix intéressant.
Au-delà des moteurs de recherche pour adultes, "Babygo.fr" est certainement l'outil le plus adapté pour une recherche d'élèves en classe. Il fonctionne à partir d'une liste blanche constituée de sites vérifiés avant d'être validés.

Les méta-moteurs de recherche
Ils ont la particularité de faire travailler plusieurs moteurs de recherche et de compiler leurs résultats, mais ils sont moins utilisés depuis que Google a pris une certaine prééminence.

COMMENT UTILISER GOOGLE ?


Les mots clés à utiliser

Pour un moteur de recherche, un mot clé n'est qu'une chaîne de caractères. Il n'y a donc aucune considération sémantique (à l'inverse du portail où les sites sont classés par thème). En général, il vaut mieux utiliser des noms. Si possible les mots " étiquette" seront laissés pour des termes plus précis.
Le plus souvent, il est nécessaire de resserrer le champ de la recherche en indiquant plusieurs mots et éventuellement des nombres. Google privilégie les pages ou les mots clés sont les plus proches.
Les mots doivent être écrits très exactement, ils ne sont pas réduits au masculin, au singulier ou à l'infinitif.
Ce qui est inutile : Les accents, les cédilles, les majuscules, les mots "vides" (c'est à dire dont le poids sémantique est trop faible).

L'utilisation des signes
Les guillemets sont utiles dans le cas d'une expression ou d'une citation. Le tilde (~) impose une recherche sur les synonymes envisagés par Google, l'astérisque (*) remplace un mot entier, pour exclure les pages qui contiennent un mot donné il faut l'inclure dans la requête en le faisant précéder du signe moins (-)

Lemmatisation
Pour garantir des résultats aussi précis que possible, Google n'applique pas de "lemmatisation" (réduction des mots au masculin et/ou au singulier, à l'infinitif, etc.) et ne supporte pas les recherches à base de caractères joker/astérisque (*) à l'intérieur des mots. Autrement dit, Google utilise les mots exactement tels que vous les entrez dans le champ de recherche.
Exemple : Si vous entrez le terme "cheval" ou "cheva*", Google ne fait pas porter la recherche sur "chevaux", "chevaline" ou "chevalerie", mais uniquement sur le terme "cheval" ou "cheva*" (soit la chaîne de caractères "cheva" suivie d'un astérisque). Pour plus de sûreté, il faut entrer les formes qui nous intéressent, soit "cheval" ou "chevalerie".

Connaître les formats de fichiers désirés
La recherche peut porter sur un type de fichier défini. Il est donc souhaitable de se familiariser avec les plus connus :
HTML (.htm) - PDF (.pdf) OOo Writer (.odt) - Word (.doc) ou (.docx) - Flash (.swf) - MP3 (.mp3) etc.

Les fonctions de recherche avancée
Elles sont accessibles par le lien "recherche avancée" qui se trouve à droite de la fenêtre de recherche. Elles permettent de préciser un recherche (opérateurs de ciblage, recherches par catégories, etc.).

La fiche d'aide proposée par Google précise d'autres options de recherche.

Document à télécharger

EVALUER LA FIABILITE D'UN SITE INTERNET


N'importe qui peut diffuser une page sur la Toile. Les sites disponibles sont donc de qualités très diverses et leur informations sont plus ou moins fiables. Les pièges sont nombreux : informations erronées, périmées, publicité déguisée, désinformation, atteinte à la vie privée, etc.

Evaluer la fiabilité d'une site Internet est une tâche délicate pour l'adulte, elle l'est d'autant plus pour des enfants à l'école élémentaire. Le changement de référentiel du B2i en décembre 2011 n'impose plus à l'enseignant d'aborder ce sujet avec les élèves à l'école élémentaire, néanmoins l'amorce d'une sensibilisation reste souhaitable. Ce n'est qu'au collège que les critères d'évaluation commenceront à être définis plus précisément. Un des items du B2i collège précise : L'élève sait relever des éléments lui permettant de connaître l'origine et d'évaluer la fiabilité/validité de l'information (source, date, etc.).

La grille d'évaluation proposée ci-dessous permet à l'enseignant d'être guidé dans sa réflexion personnelle afin qu'il soit capable d'évaluer la fiabilité de l'information trouvée.

Document à télécharger

SENSIBILISATION AUX DANGERS D'INTERNET


Navigation sur Internet
Internet n'est pas un espace sécurisé. C'est pour cette raison que les enseignants n'ont pas le droit de laisser leurs élèves seuls devant des ordinateurs connectés, même s'ils sont équipés d'un système de filtrage.
Les divers systèmes de contrôle qui existent ne sont pas efficaces à 100%. C'est pour cette raison que les municipalités, qui sont responsables de la sécurité des écoles, sont soumises à une obligation de moyens et non de résultats.
Si les ordinateurs de l'école dans laquelle vous travaillez ne sont pas équipés d'un système de filtrage, il est nécessaire d'en informer le responsable de la municipalité afin qu'il envisage l'installation d'une solution de ce type.
Ceci dit, même si les ordinateurs de l'école sont équipés d'un système de filtrage, il convient de rester vigilant. Par exemple, si vous utilisez Google dans le domaine de la recherche d'image, l'apparition d'images inadaptées aux enfants est probable. Même si la fonction de filtrage "SafeSearch" de Google est activée (ce que vous devriez vérifier à partir du lien "Préférences" sur le page de recherche) les résultats proposés ne sont pas filtrés à 100%. Mieux vaut utiliser le moteur de recherche "Babygo.fr" qui possède lui aussi une option "recherche d'images" tout en donnant des résultats plus adaptés aux besoins des élèves et toujours filtrés.

Sécurité des élèves
L'item 2.4 du B2i attire notre attention sur la sécurité des élèves.
Je connais et je tiens compte des conditions d'inscription à un service en ligne ; Je sais quelles informations personnelles je peux communiquer ; je me protège.
Les élèves doivent donc rester vigilants sur la nécessité de ne jamais diffuser les coordonnées personnelles des élèves de l'école (numéro de téléphone, adresse -mail, adresse du domicile, etc.)

Sécurité du matériel informatique
L'item 2.1 du B2i propose aux élèves le respect d'une charte d'utilisation des TICE.
Je connais et respecte les droits et devoirs indiqués dans la charte d'usage des TIC de mon école.
Cette appropriation sensibilise les élèves à certaines questions de sécurité informatique les concernant.
Les documents proposés ci-dessous sont ceux utilisés dans le département des Bouches-du-Rhône.

Charte d'utilisation à l'attention de l'élève - Document à télécharger

Charte d'utilisation à l'attention du responsable légal - Document à télécharger

LE RESPECT DU DROIT D'AUTEUR


Tous les documents à la disposition des élèves ne peuvent pas librement être publiés
. C'est pour cette raison que l'item 2.6 attire notre attention sur le respect du droit d'auteur.
Lorsque je souhaite récupérer un document, je vérifie à quelles conditions j'ai le droit de l'utiliser.

Pour plus d'informations sur ce sujet, consulter le lien suivant :
http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=59631

Pour connaître le répertoire des oeuvres concernées par l'accord sur l'exception pédagogique :
http://www.cfcopies.com/V2/cop/cop_ens_num_rep.php

Pour une explication plus claire des textes officiels :
http://eduscol.education.fr/internet-responsable/se-documenter-publier/visualiser-projeter-des-contenus/faire-jouer-lexception-pedagogique.html